OVALS

Traditions Orales en Val-de-Loire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La langue bretonne au pays de Guérande

Aller en bas 
AuteurMessage
Ar C'hazh

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Pas assez à l'Ouest !
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: La langue bretonne au pays de Guérande   Ven 2 Mar - 1:16

La langue bretonne au pays de Guérande

Info un peu tardive - Musée des Marais Salants à Batz-sur-Mer

Le Musée des Marais Salants a présenté jusqu'en février 2007 l'exposition Ar brezhoneg e Bro Gwenrann, La langue bretonne au pays de Guérande. Cette dernière se propose de jalonner par des témoignages méconnus ou inédits l'histoire et l'héritage de la langue bretonne entre Loire et Vilaine.
Dans ce territoire du sud Bretagne, le breton, langue celtique insulaire qui s'est répandue ici au tournant des 5e et 6e siècles, est au Moyen Âge, dans une situation linguistique pour le moins singulière. Il est alors en concurrence avec les langues d'origine romane, le gallo parlé dans les campagnes et un français teinté de régionalismes et de bretonnismes usité dans les pôles urbains et militaires de Guérande, du Croisic, de la Roche-Bernard et dans la partie de la paroisse d'Assérac soumise à l'influence des templiers et hospitaliers de Faugaret. Il reste qu'au 16e siècle, les élites locales, clercs des administrations royale et seigneuriale, marchands-mariniers… qui utilisent le breton pour langue quotidienne et familiale, sont en fait très souvent polyglottes. Besoins et nécessité de leurs activités obligent. Dans la seconde moitié du 16e siècle, l'aire géographique de la pratique de la langue bretonne tend à se resserrer autour des bastions littoraux qui resteront encore les siens à la charnière des 18e et 19e siècles en partie pour des raisons commerciales : Piriac, La Turballe-Trescalan, Mesquer et Batz…

Les derniers locuteurs du Bourg-de-Batz qui ont parlé peu ou prou ce "créole breton" dans leur enfance se sont éteints dans les décennies 1940-60 et à l'extrême fin du 20e siècle pour les personnes qui en avaient une connaissance fragmentaire pour en avoir appris des bribes auprès des anciens.

La langue bretonne au pays de Guérande, synthèse d'acquis récents et inédits, accorde une place importante aux témoins privilégiés du dialecte de Batz. Il faut retenir entre autres les noms de Léon Bureau, Émile Ernault, Théodore Hersart de La Villemarqué, Pitre Lisle du Dréneuc, Pierre Bézier, Paulin Benoist, Gaston Esnault, Pierre Le Roux, dom Gaston Godu, Pierre Manac'h, Léon Fleuriot, Donatien Laurent… Entre 1870 et 1962, au hasard de séjours plus ou moins prolongés, ces collecteurs passionnés par une tradition orale en déshérence ou méprisée ont recueilli phrases, pans de lexique, textes suivis, bribes de chansons et de conversations courantes. Ces collectes s'inscrivent aujourd'hui dans un corpus unique de témoignages sur le patrimoine linguistique régional et d'autant plus précieux et irremplaçable que le dialecte guérandais est éteint. Biographies et visages de ces collecteurs avisés seront présentés en regard des portraits des passeurs du breton des marais salants, femmes et hommes qui n'avaient d'autre ambition que de satisfaire à la curiosité de leurs interlocuteurs et de partager leurs connaissances.
Les matériaux originaux de cette exposition donneront matière à une publication de référence. Pour la première fois, y seront éditées les notes de linguistes sur le dialecte de Batz compilées sous la forme d'un dictionnaire totalisant près de 2 000 entrées illustrées d'exemples.

Renseignements :
Musée des Marais Salants - 29 bis, rue Pasteur 44740 Batz-sur-Mer - Tél. 02 40 23 82 79 - mail. museedesmaraissalants@wanadoo.fr

Source : http://www.labaule.com

_________________
Logod 'm bo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La langue bretonne au pays de Guérande
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OVALS :: Le banc de touche :: Expositions-
Sauter vers: